11°
Aujourd'hui
picto-temps
Brume
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Bandeau mairie.com

EGLISE

     
 

 

D'une longueur de 21 m, et large de 9,30 m, elle comprend un portail en date de l'année 1752, de nombreuses marques de tâcherons, et semble-t-il le nom d'un tailleur de pierre, sans pour autant que ce dernier soit compréhensible. Effectivement l'édifice est une construction très sobre, qui ne trouve ornementation qu'au niveau du portail. Celui-ci (2,50 m x 3,50 m) mentionne la date de 1752 ainsi que l'inscription suivante, qui reste non intelligible vu le trait de lisibilité : « FESCT C.H.D.N. ». Le bâtiment a connu depuis cette époque de nombreux travaux, et parmi ceux-ci une grande réparation en l'année 1823.

Son architecture reste dimensionnée à la taille du village, c'est à dire en capacité d'accueillir environ 150 personnes : estimation de la population dans la première moitié du XVIIIe siècle.

La voûte de bois, les fenêtres en plein cintre, les entablements quadrangulaires des portes, tout concorde à clore un espace intérieur, consacré au culte du « Très haut ».

Les cloches installées dans les années 1860, sont supportées par un clocher encore en bois à la fin du XIXe siècle.

 

 

Le statuaire de l'église d'Ugny se divise en deux groupes distincts :

Le premier comprend les oeuvres les plus anciennes : Saint Georges, Saint Nicolas, Saint Roch, Saint Eloi, Saint Sébastien.

Le second groupe composé de Sainte Catherine et de la Vierge de l'Assomption est plus tardif, certainement de la seconde moitié du XIXe siècle.

Ces 7 oeuvres populaires furent volées dans les années 1980. Retrouvées quelques temps plus tard dans un bois en Belgique, elles ont malheureusement subi de graves avaries. Pour assurer leur sécurité, suite au préjudice subi, la Municipalité d'UGNY décida de confier ce précieux patrimoine au Musée de LONGWY, qui le présenta en exposition permanente.

Dans l'espace sacré, le statuaire est composée de deux éléments remarquables, restaurés il y a quelques années : une représentation de Saint Georges et une autre de Saint Sébastien, toutes deux classées monuments historiques.

L'origine de l'inspiration de ces oeuvres est, bien entendu liée à la proximité de l'église de Cons La Grandville, où l'in retrouve ces saints, dans le mobilier artistique et au chef de la dénomination de confréries baroques.


 
La statue équestre de St Georges, figuré à l'accoutumé terrassant le dragon, est faite de bois sculpté, avec une polychromie dominante pour le cavalier en rouge, brun et bleu ; et grise pour le cheval (haut 0,80 m x long 0,70 m x prof : 0,40m). Commandé par le curé Massonnet, elle fut sculptée en l'année 1678. Elle a la particularité d'avoir une fonction reliquaire.

 

Un Saint Nicolas (hauteur : 0,86 m x largeur : 0,46 m x prof : 0,16 m) bénissant à côté d'un baquet où demeurent trois enfants, marque l'appartenance d'UGNY à la tradition lorraine. De même époque que le St Roch, on remarquera ici la disproportion entre le saint très grand par rapport aux enfants. De bois sculpté, la polychromie dominante s'affiche pour la mitre et chape en rouge, avec une aube blanche et une robe rouge.


Dans le choeur de l'église, une troisième statue, figure un St Roch quelques peu mal proportionné et coiffé d'un chapeau à replats, qui tient en sa main droite un pommeau. Avec une polychromie dominante dans les teintes « brun foncé », cette oeuvre antérieure à la Révolution française, en bois sculpté est haute de 0,78 m, profonde de 0,19 m et large de 0,34 m.

Le statuaire du choeur est aussi riche d'un Saint Eloi, reconnaissable par son billon, son marteau de frappe et son enclume - en bois sculpté (hauteur : 0,86 m x largeur : 0,28 m x prof : 0,26 m) avec une polychromie dominante pour la chape et la robe, dans les teintes rouges.

Autel latéral gauche : situé dans le choeur de l'église, cette réalisation très soignée et raffinée et restaurée il y a quelques années (bois sculpté et polychromie - 2,80 m de haut x 1,70 m de large) réfère à Sainte Catherine d'Alexandrie et marque par ses fioritures d'ornementation, le baroque du début du XVIIIe siècle.

Autel latéral droit

Chemin de Croix restauré en 1987

Christ en peausserie


 
 
 
 

 

Informations pratiquesBlason Ugny
Adresse
Mairie de Ugny12 ter rue de fontigny54870 Ugny
Téléphone
+33 3 82 44 90 62
Fax
+33 3 82 44 96 10
Horaires d'ouverture
Le Lundi : de 17h30 à 19h30
Le Mardi : de 17h00 à 18h00
Le Jeudi : de 15h00 à 17h00
 
Retour haut